UTILISEZ LE BRAINSTORMING EFFICACEMENT

PARTAGER CETTE PAGE

0 0 0 0

A propos de cette article

Posted by François Pirart  |  March 1st, 2014 at 11:34 am

Article sur le brainstorming et ses techniques

Le Brainstorming, ou remue-méninges, est une technique créative pour trouver une solution à un problème spécifique en rassemblant une liste d’idées émises de manière spontanée. Le terme a été popularisé dans le livre Applied Imagination écrit par Alex Osborn en 1953. Cette technique est utilisée dans tous types d’organisations à travers le monde.

La technique de brainstorming a déjà fait l’objet de certaines critiques et a des détracteurs. Michael Diehl et Wolfgang Stroebe ont notamment démontré que le brainstorming de groupe pouvait produire moins d’idées que lorsque les personnes travaillant individuellement.

En réalité, un processus ou une technique aura toujours ses faiblesses et ses limites. Cependant, les problème liés au brainstorming mentionés dans plusieurs études peuvent généralement provenir de la préparation et de la gestion des sessions de brainstormings, ou même de la méthodologie des recherches critiques (Isaksen, 1998).

LES REGLES DU BRAINSTORMING D'OSBORN

Afin d’améliorer l’efficacité de cette technique créative, d’éviter de perdre du temps ou de prendre de mauvaises décisions, les sessions de brainstorming doivent être gérées de la bonne façon. Le succès d’un brainstorming dépend d’une combinaison de facteurs qui peuvent en partie être contrôlés. Alex Osborn, le créateur du brainstorming, mentionnait à l’origine quatre règles qui contribuent à l’efficacité de l’idéation (“ideation efficacity”) :

  • Ne permettez pas la critique
  • Encouragez les idées farfelues
  • Optez pour la quantité
  • Combinez et/ou améliorez sur les idées

REGLES ADDITIONNELLES

De nombreux praticiens, experts en créativité et organisations partagent également des idées supplémentaires pour améliorer les expériences de brainstorming sur internet. IDEO, une agence de design primée et reconnue à travers le monde, offre également quelques conseils supplémentaires (lisez ici) pour améliorer les résultats du brainstorming:

  • Restez concentrés sur le sujet
  • Concentrez vous sur une conversation à la fois
  • Soyez Visuels

Comment gérer une session de brainstorming?

Nous allons maintenant revoir les différentes étapes qui amélioreront vos brainstormings, mais n’hésitez pas à organiser vos sessions à votre manière si vous obtenez de bons résultats et si ça vous mènent à de nombreuses idées créatives. D’ailleurs, nous aimerions vraiment en savoir plus sur votre façon de d’organiser des brainstormings dans votre organisation.

Structurez les activités de brainstorming maximise généralement ce qui en ressort. Les étapes suivantes peuvent vous aider à mener à bien des meilleures sessions donnant plus de résultats:

  • Définissez les Objectifs et le Problème à l’avance

    Ecrivez une courte description du problème avant la réunion et envoyez la aux participants. Restez à un niveau général et n’entrez pas trop dans les détails pour ne pas donner une orientation au futur brainstorming. Si vous avez des données objectives pouvant aider à comprendre le problème, n’hésitez pas à les partager à l’avance également. De cette manière, tout le monde aura les même éléments en main avant le meeting.

  • Rassembler des participants de disciplines différentes

    Essayez de réunir un panel de personnes varié avec de nombreuses expériences différentes. Ceci favorise le processus d’idéation et amène des idées et opinions très différentes à la réflexion. Les brainstormings devraient donner l’opportunité aux personnes de différents backgrounds et expertises de se rencontrer et d’apprendre les uns des autres.

  • Stimulez la Créativité

    Une ambiance positive aidera toujours la créativité à s’exprimer. C’est dur d’obtenir des bons résultats d’une réunion quand les participants traînent des pieds pour s’y rendre. Beaucoup de réunions sont perçues comme ennuyeuses car elles sont souvent répétitives ou inutiles. Encouragez une attitude enthousiaste et non critique parmis les participants et encouragez l’implication de tous les membres de l’équipe. Dites leur de s’amuser!

  • Formez vos idées individuellement dans un premier temps

    Les idées créatives apparaîssant lors des sessions de brainstorming viennent aussi bien des synergies dans le groupe que des cerveaux de chaque participant. Avant d’ouvrir la discussion sur le problème et de partager les idées, il est important de laisser du temps pour générer des idées individuellement. Ceci permet d’obtenir les opinions de chacun, même celles des participants plus timides.

    Si les objectifs et le problème à l’avance (étape 1), les participants ont peut être déjà préparé une liste d’idées avant la réunion. Encouragez les à les écrire sur des post-its, et rappelez les de ne pas exclure des idées qui peuvent paraître ridicules ou incomplètes.

    Générer des idées individuellement permettra aux participants de backgrounds très différents de partager leur propre compréhension du problème et des solutions sans être influencés par le groupe. Donnez 10 à 20 minutes à cette réflexion individuelle individuelle pour que les gens aient le temps d’écrire un mot ou une phrase pour chaque idée.

    Chaque personne devrait développer ses idées d’une manière libre, simple et rapide. Demandez aux participants de ne pas trop analyser les choses trop en profondeur, mais plutôt d’écrire les idées qui leur viennent à l’esprit.

  • Partagez les idées avec le groupe

    Une fois que la phase précédente est terminée, chaque personne peut lire ses idées au groupe. A ce moment, écrivez juste les différentes idées sur le tableaux sans les discuter ou les critiquer. Si une idée parait peu claire, vous pouvez néanmoins demander des précisions à la personne qui y a pensé.

    N’interprêtez, n’évaluez, ne censurez et ne groupez aucune idée ou solution à cette étape. en réalité, les idées qui apparaissent stupides ou inapropriées au premier regard sont souvent celles qui amènent les idées les plus créatives par la suite.

  • Generez des nouvelles idées en groupe et creusez les idées existantes

    Lorsque toutes les idées ont été ajoutées au tableau, le groupe peut alors commencer à échanger leur point de vue et discuter. C’est la deuxième phase de génération d’idées.

    Les participants devraient essayer de creuser les idées partagées dans l’étape précédente, ou bien partager des nouvelles idées leur venant à l’esprit avec le groupe. Plutôt que de critiquer, ils devraient plutôt essayer de rebondir et de construire à partir des idées des autres. Souvent il arrive que la combinaison d’idées leur donne une nouvelle dimension créative.

    Il y a un grand nombre de techniques de réflexion créative pouvant être utilisée à cette étape pour booster l’idéation de groupe : SCAMPER, les 5 whys, les Six Chapeaux de la Réflexion...

  • Formez des catégories et prenez une décision

    Regroupez les idées qui sont connectées pour former des catégories et retirer, avec le consentement du groupe, les idées qui ne résolvent pas le problème. Une fois les groupes d’idées formés, les participants peuvent exprimer leurs sentiments sur la façon dont les idées qui ont été groupées adressent le problème. L’évaluation peut prendre place par un vote ou d’une analyse.

  • Faites une synthèse

    Une étape importante, mais souvent oubliée, est de synthétiser quelles idées et décisions ont été prises durant le brainstorming, mais aussi d’expliquer bièvement le processus qui a mené à ces idées. Ceci permettra aux personnes qui n’ont pas pu participer à la session de brainstorming de comprendre d’où les solutions proviennent. Ca facilitera également le partage des nouvelles idées créatives avec le reste de l’organisation.

Commentaires